Le juke-box récapitulatoire #9

Le JB de Mars à défaut de giboulées (on les a pas eues), et hop !

La playlist Aire(s) Libre(s) en mArs (2021) sur Deezer.

🎶 On a annoncé le programme sur :
The Killing Train – Compartiments tueurs de Michel Magne.

On a chanté :
Nuit fantôme des Liminanas sur Traverser la nuit de Hervé Le Corre (Rivages / Noir),
Lowside of the road de Tom Waits sur La Route de Cormac McCarthy (L’Olivier / Points),
Hell and You de Amigo the Devil sur Les Jardins d’Eden de Pierre Pelot (Gallimard /Série noire).

🎶 On a annoncé le programme sur :
The Northern Territory d’Alamo Race Track (mais comme on ne l’a pas trouvé sur certaines plateformes, on l’a troqué contre Kiss me bar).

Et chanté encore :
My love, my love de Julia Holter (un poème de Karen Dalton) sur Pas même le bruit d’un fleuve d’Hélène Dorion (Alto)
Andy’s chest de Lou Reed sur Un bref instant de splendeur de Ocean Vuong (Gallimard),
Mad World de Tears for fear sur Tous complices de Benoît Machisio (Equinox / Les Arènes),
Mad World de Gary Jules sur Impact d’Olivier Norek (Michel Lafon),
Where the wild roses grow de Nick cave & Kylie Minogue, en acoustique, sur Les roses fauves de Carole Martinez (Gallimard).

🎶 On a annoncé le programme :
Yer ropes de Giant Sand.

On a repris :
Outside de David Bowie sur Lëd de Caryl Ferey (Equinox / Les Arènes),
Haïku de Tango de Pascal Comelade sur Dans les tuyaux du Centre Pompidou de Loïc Froissart (Centre Pompidou),
Russian roulette de Pascal Comelade sur Angie de Marie-Aude et Lorris Murail (L’École des loisirs),
Tokyo Bay Blues de Pascal Comelade sur Yahho Japon ! d’Eva Offredo (Maison Georges),
Out of it de Fallulah sur Zoomania d’Abby Geni (Actes Sud).

🎶 On a fredonné :
En relisant ta lettre de Serge Gainsbourg sur l’entretien de Seb avec Claudie Libersa.

🎶 On a annoncé le programme sur :
Hey You des Dope Lemon.

Puis chanté :
Le feu au cœur de Bertrand Belin (une reprise de Ain’t talkin de Dylan) sur Le cœur à l’échafaud d’Emmanuel Flesh (Calmann-Levy),
Slow train de Kevin Morby sur Rêves de train de Denis Johnson (Christina Bourgois), Puis chanté :
When life was a miracle de Emir Kusturica & The No Smoking Orchestra sur Le silence des carpes de Jérôme Bonnetto (Inculte),

🎶 On a annoncé le programme sur :
The Age of understatement des Last Shadow Puppets.

Puis chanté enfin :
Pride of the Praire de Patsy Montana sur Abandon de Joanna Pocock (Mémoire d’Encrier),
Royals de Lorde sur Une falaise au bout du monde de Carl Nixon (L’aube noire).

🎶 Et voilou !

Photo non créditée glânée sur Pinterest

Le juke-box récapitulatoire #8

Et que ça saute fÉvrier !

La playlist Aire(s) Libre(s) en fÉvrier (2021) sur Deezer.

🎶 On a annoncé le programme sur :
I am the wolf de Mark Lanegan.

On a chanté :
Stormy Monday Blues de T.-Bone Walker sur Cimetière d’étoiles de Richard Morgiève (Joëlle Losfeld),
New York Telephone Conversation de Lou Reed sur Le Doorman de Madeleine Assas (Actes Sud),
Strawberry fields forever des Beatles sur Aller aux fraises de Eric Plamondon (Quidam),
Prendre corps de Arthur H. sur Je, d’un accident ou d’amour de Loïc Demey (Cheyne).

🎶 On a annoncé le programme sur :
Dead of night d’Orville Peck.

Et chanté encore :
Every single night de Fiona Apple sur A la folie de Joy Sorman (Flammarion)
Baby Love de The Supremes sur Là où nous dansions de Judith Perrignon (Rivages),
Harlem River de Kevin Morby sur La rivière en hiver de Rick Bass (Christian Bourgois),
La confession de Lhasa sur Une confession de John Wainwright (10/18).

🎶 On a écouté :
Wayfaring stranger de Johnny Cash pour patienter,
◾ puis Ten million Slaves de Otis Taylor pour annoncer le programme.

On a repris :
Running Bear de George Jones sur Sauvagines de Gabrielle Filteau-Chiba (XYZ),
Home de Edith Whiskers sur Encabanée de Gabrielle Filteau-Chiba (le Mot et le Reste),
Folsom Prison Blues de Johnny Cash sur Johnny Cash s’est évadé de Jacques Colin (Castor Astral),
Across the universe de Kevin Morby sur L’île invisible de Francisco Suniaga (Asphalte).

🎶 On a annoncé le programme sur :
Lonely Boy des Black Keys.

Puis chanté :
Ta douleur de Camille sur Tordre la douleur d’André Bucher (Le Mot et le Reste),
◾ chamaillé sur Strangers in the Night de Frank Sinatra au sujet de Les corps étrangers de Carine Joaquim (La Manufacture de livres),

🎶 On a pleuré Ponthus sur :
Christmas card from a hooker in Minneapolis de Tom Waits.

Puis chanté enfin :
Ice Reign de Princess Chelsea sur The White Darkness de David Grann (Éditions du sous-sol).

🎶 Et voilou !

Photo non créditée glânée sur Pinterest

Le juke-box récapitulatoire #7

En avant jAnvier !

🎶 On a souhaité une bien belle et bonne année sur :
New Year’s Resolution de Otis Redding et Carla Thomas,
🎶 On a annoncé la reprise avec le Juke-Box de décembre sur :
Katchi de Nick Waterhouse,
🎶 On a annoncé le programme sur :
Feeling good, la reprise qu’a faite Ms Lauryn Hill de la chanson de Nina Simone,

On a chanté :
Devil’s spoke de Laura Marling sur L’enfant de la prochaine aurore de Louise Erdrich (Albin Michel),
Waiting on an angel de Ben Harper sur La naissance des anges de Christian Viguié (Les Monédières),

🎶 On a oublié de célébrer notre anniversaire sur :
Happy Birthday des Beatles (c’est malin ! ),
🎶 On a annoncé le programme sur :
le Live at Gum Gully des Teskey Brothers.

Et chanté encore :
Working in the coal mine de Lee Dorsey sur Les nuits rouges de Sébastien Raizer (Gallimard – Série noire),
Devil in me de Natalie Duncan sur Le démon de la colline aux loups de Dimitri Rouchon-Borie (Le Tripode),
A Yiddishe Mame de Moriarty sur Division Avenue de Goldie Goldbloom (Christian Bourgois)

🎶 On a annoncé le programme sur :
The letter de The Box Tops.

Puis chanté enfin :
Mother of Earth de The Gun Club sur Les lumières de l’aube de Jax Miller (Plon),
Human Behaviour de Björk sur Indices des feux d’Antoine Desjardins (La Peuplade),
Dead end street des Kinks sur La ville des impasses de Aymen Gharbi (Asphalte),
Matilda de Alt J sur Mathilde ne dit rien de Tristan Saule (Le Quartanier),
Can you blame the sky ? de Alela Diane sur la rencontre de Louise Erdrich et de Margaret Atwood.

🎶 On a pleuré la disparition de Michel Le Bris sur Voyageur de Bernard Lavillers.

🎶 Et voilou !

photo non créditée rencontrée sur Pinterest

Le juke-box récapitulatoire #6

Décembre fredonnait ainsi :

Bird dog des Everly Brothers sur Le sanctuaire de Laurine Roux (Éditions du Sonneur),
Jockey full of Bourbon de Tom Waits sur La dernière affaire de Johnny Bourbon de Carlos Salem (Actes Noirs).

🎶 Demandez le programme sur Far from any road de The Handsome Family.

On a repris les fredons :
In the cold, cold night des White Stripes sur Histoires de la nuit de Laurent Mauvignier (Éditions de Minuit),
Le cosmos, c’est chouette de Arthur H. sur L’enfant céleste de Maud Simonnot (Éditions de l’Observatoire),
Another man done gone de Johnny Cash sur La chance vous sourit de Adam Johnson (Albin Michel – Terres d’Amérique).

🎶 On a entonné bien fort A horse with no name de America pour annoncer l’incroyable entretien que nous avons eu la chance de pouvoir mener avec Francis Geffard (oui, le Francis Geffard de Terres d’Amérique, celui-là même !).

🎶 Demandez le programme sur Expectations de Belle & Sebastian.

Et fredonné à nouveau :
Diamonds are forever de Shirley Bassey sur Avant les diamants de Dominique Maisons (La Martinière)

🎶 On a fait plein de propositions à glisser sous le sapin sur Christmas Jazz Music de Café Music BGM, White Christmas de The Drifters, Santa Claus is comin’ to town de Bruce Springsteen, Christmas card from a hooker in Minneapolis de Tom Waits et Rockin’ around the Christmas Tree de Brenda Lee.

Puis fredonné enfin :
Makusham de Scott Pien-Picard sur Kukum de Michel Jean (Dépaysage).

🎶 On a écouté bien fort I went on a river with my canoë de John Enish pour annoncer le très touchant entretien qu’a bien voulu nous accorder Michel Jean, prix littéraire France-Québec 2020.

🎶 Et puis on a baissé le rideau sur Can’t get out of this mood de Nina Simone.

Bonne année !

Le juke-box récapitulatoire #5

Décembre et ses jingle bells ne couvriront pas nos mélodies de Novembre (ouh la, ‘ttention, on fait de la poésie !)

Aire(s) libre(s) en novembre (2020)
Aire(s) libre(s) en novembre (2020)

🎶 On a aimé demander le programme sur Sugar Boats de Modest Mouse.

On a aimé écouter
La balade des clandestins de Arthur H. sur America Dirt de Jeanine Cummins (Philippe Rey)
Borborygmes de Thomas Fersen sur Tout va bien mon lapin ? de Didier Paquignon (Le Tripode)

🎶 On a aimé demander le programme sur Heaven can wait de Charlotte Gainsbourg & Beck.

On a aimé écouter
Swordfishtrombone de Tom Waits sur Animus de Jean-Baptiste Ferrero (Ramsay)
Poulet n° 728120 de Philippe Katerine sur Le Chant du poulet sous vide de Lucie Rico (P.O.L.)
What can I do ? de Scout Niblett sur Ce que je ne veux pas savoir de Deborah Levy (éditions du Sous-Sol)

🎶 On a annoncé le programme sur Neighborhood #3 d’Arcade Fire.

On a aimé écouter
l’acte 1 de Die Walküre de Richard Wagner joué par l’orchestre de Sir Georg Solti sur Erika Sattler de Hervé Bel (Stock)
The man with the harmonica de Ennio Morricone sur De sang et de fureur, Kit Carson et le conquête de l’Ouest de Hampton Sides (Paulsen)

🎶 On a aimé annoncer le programme sur Animals de The Craftmen Club.

On a aimé écouter
Cannonball de The Breeders sur Cannonball de Sylvia Hansel (Intervalles)
Beautiful Boy de John Lennon sur Beautiful boy de Tom Barbash (Terres d’Amérique – Albin Michel)

🎶 On a annoncé le programme sur Kink de Archie Bronson Outfit.

On a aimé écouter
Old Man de Neil Young sur Fanny Z de Josèphe Viallard (Les Ardents éditeurs)

Décembre, à toi de jouer !