Si tu aimes les cold cases, les serials killers (enfin leurs histoires), Mindhunter, les enquêtes fouillées et les personnages incroyables (mais vrai), il te faut rencontrer Darren Versiga, sous la plume de Raphaël Malkin.

Tout est vrai, tout est fascinant.
L’histoire d’un flic du Mississippi qui ne se résout pas à abandonner les victimes non identifiées. Et qui va passer 10 ans de sa vie à essayer de trouver qui est cette Jane Doe, en croisant l’un des serial killer des plus actifs des États-Unis.

Raphaël Malkin que j’avais déjà croisé dans les pages de Society écrit un reportage avec une construction tout en rythme maîtrisé. Il livre le portrait d’un flic hors-norme mais d’un mec normal, profondément touché par les oubliés comme il dit. Portrait d’une région et d’un pays qui peinent à s’intéresser aux laissés pour compte (prostituées, pauvres, toxicos…). Portrait d’un racisme, qui ne dit pas son nom, aux conséquences désastreuses.

Encore un récit parfait publié chez Marchialy.
Encore un journaliste dont j’ai envie de lire les écrits.

Hélène.

Lieutenant Versiga, Raphael Malkin, Marchialy, 211 p. , 19€.