Un été en BD, épisode 8 – L’Invention du vide, Nicolas Debon (Dargaud) – Yann

Profitons de la sortie de Marathon (Dargaud) pour revenir sur le titre qui imposa d’emblée Nicolas Debon comme un auteur complet avec lequel il allait falloir compter. Publié en 2009, déjà chez Dargaud, L’Invention du vide revient sur l’incroyable épopée des premiers alpinistes autour de Chamonix dans les années 1880. Si, à l’époque, la plupart des grands sommets alentour ont déjà été conquis, il reste quelques montagnes dont les flancs ont résisté à tous les assauts.

Nicolas Debon.

Nicolas Debon s’empare du destin de trois personnages hors-normes qui allaient en quelques années ouvrir de nouvelles voies et forcer l’admiration par leur courage, leur persévérance et leur inventivité. Le lecteur fasciné découvrira donc ici l’exceptionnelle cordée composée par Albert Frederick Mummery, Alexander Burgener et Benedikt Venetz.

L'invention du vide
Nicolas Debon.

Revenant sur plusieurs ascensions du trio, Debon prend plaisir à rappeler à quel point ces incroyables personnages se comportaient en toute occasion comme des gentlemen et accomplissaient d’incroyables prouesses en (presque) toute décontraction. Leur exploit le plus notable fut l’ascension du Grépon (3482m.), qui constitue à l’époque « le symbole même de l’inaccessibilité », selon les propres mots de Debon dans sa postface.

L'invention du vide
Nicolas Debon.

Livrant des planches splendides et saisissantes, Nicolas Debon offre avec L’Invention du vide un hommage chaleureux à ces hommes dont le courage et la simplicité sont des qualités d’autant plus appréciables qu’elles semblent parfois avoir disparu avec les années et le développement exponentiel de la concurrence et des expéditions. La lecture de cette bande dessinée offrira régulièrement un étonnant sentiment de vertige face aux splendides décors dans lesquels évoluent les alpinistes et on en ressortira ébloui par tant de beauté.

L'invention du vide - Nicolas Debon - BlogBrother
Nicolas Debon.

Le Tour des Géants, L’Essai et Marathon (tous parus chez Dargaud), les autres titres de Nicolas Debon, sont également à découvrir sans hésitation.

Photo : Yann Leray.

Yann.

L’Invention du vide, Nicolas Debon, Dargaud, 82 p. , 16€50.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :