Photo : Fanny Nowak.

Ce bel ouvrage est, pour votre bonne humeur, résolument indispensable, car vous pourrez être surpris d’éprouver coup sur coup une irrépressible envie de rire tout comme en rester coi.

Il est beau, dodu à souhait, classe comme une œuvre d’art, voici le dernier opus du formidable Tout va bien mon lapin ? de Didier Paquignon.

Mais quel bonheur cet ouvrage ! Quelle idée fabuleuse si, par hasard, vous êtes dans cette envie soudaine du « plaisir d’offrir, joie de recevoir » sauf que ce livre est beaucoup mieux, non pas dans un vase, mais qu’un bouquet de 25 roses polluant tout autant que 20 km en voiture.

Sur cet entrechat, revenons à nos lapins, Didier Paquignon peint ses monotypes sur des sujets liés à des faits divers.

« En parcourant les pages qui suivent, on comprendra en quoi Didier Paquignon s’inscrit dans cette lignée Absurde ouverte par Félix Fénéon. L’espèce humaine est déplorable, et probablement condamnée à revivre éternellement les mêmes drames, c’est entendu. Mais, pour l’un comme pour l’autre, rien n’empêche l’élégance d’en rire, et nous avec eux. » dixit l’éditeur Frédéric Martin.

C’est donc un ouvrage qui se savoure avec délectation, un hymne à notre décadence, un exercice de style artistique, un double-salto dans notre univers ubuesque.

Il y a du rire, de la poésie, de l’espièglerie, de la folie douce… ou pas; bref, Tout va bien mon lapin ? est vraiment une récréation délicieuse de l’esprit.

Coup au ❤️ et non du 🐰

Fanny.

Tout va bien mon lapin ?, Didier Paquignon, Le Tripode, 176 p. , 15€.

Publicité